Vivre avec les cons

Quand on échange des pots de confiture, on échange plus que de la confiture. On échange notre temps, notre travail, le soin que l'on y a mis, et quelques paroles. On dit nos petits secrets de fabrication, nos confitures préférées, les anecdotes, etc. Notre partenaire sourit car ça lui rappelle une autre anecdote qu'à son tour il va raconter. En somme, avec les confitures, nous aurons échangé de l'amitié (au meilleur des cas), du moins de la relation. Un SEL, c'est de la relation, plus que de la confiture.

Nous croyons qu'une autre façon de consommer, d'échanger, de gérer notre temps et nos biens est possible, et nous testons. Généralement, nous constatons que ça coince quelque part, nous réfléchissons pour corriger et nous continuons, jusqu'à la prochaine entrave.

Nous créons une société microscopique et l'observons en même temps que nous la construisons. Nous décidons de la façon dont ses membres vont échanger, le flux des richesses, l'articulation entre l'intérêt individuel et l'intérêt collectif, et mille autres détails qui émergent là où l'on ne s'y attendait pas. Cette économie en miniature est un laboratoire où l'on peut chercher, appliquer ses idées et les mettre à l'épreuve d'une réalité complexe.

Mais ce n'est pas qu'une économie, c'est toute une micro-société. Car pour décider, il faut aussi décider de qui décide quoi et comment. En un mot, c'est un laboratoire de la démocratie.

Un moment jubilatoire est quand les esprits s'échauffent, que le verbe se dresse, le sang bouillonne, qu'on s'interrompt, qu'on s'invective, que les poings s'abattent sur la table, que les portes claquent, et qu'on s'engueule, qu'on boude avant de revenir à la charge avec une pointe de mauvaise foi. Je ne savais pas exactement pourquoi les engueulades m'emplissent à ce point de bonheur.

Récemment, au sein de notre SEL, un débat s'est ouvert dont l'enjeu est une ouverture volontariste et large vers une population qui peut susciter quelques craintes à certains d'entre nous, des gens différents.

Et puis, et puis... le séisme Charlie Hebdo.

Après la sidération, j'ai rassemblé mes esprits.

Je kiffe les engueulades. Pourquoi ? Parce qu'il n'y a pas d'engueulades sans liberté. Sans liberté, pas de débat, impossible dire ce que les autres n'ont pas envie d'entendre.

Pas d'engueulades, non plus sans égalité. Si l'un est plus fort, plus rémunérateur, plus influent, plus capable de nuisance que les autres, il finira toujours par les obliger à la boucler. Et ce n'est pas parce qu'on ne s'engueule plus, qu'on est tous d'accord.

Liberté, égalité... il en manque un.

La fraternité n'est pas une condition de l'engueulade, mais son produit. J'aime l'engueulade parce qu'elle ouvre un espace de rencontre, de collision, de friction, de négociation, d’altérité.

La démocratie, dans notre groupe comme à l'échelle d'une culture, ce n'est pas vivre qu'avec des gens qui me ressemblent, et dont les idées s'accordent aux miennes, ceux avec qui on a finalement réussi à se mettre d'accord, mais aussi avec les autres, ceux avec qui aucune entente n'est possible, ceux que je ne comprends pas, ceux qui m'énervent, qui heurtent ma foi, ou dont la foi me casse les pieds, dont les idées me répugnent. Une différence compatible n'est pas une véritable différence. Elle ne permet pas la rencontre de l'autre, mais l'enfermement dans l'entre-nous. Celui qui me dérange par sa seule différence, a plus à m'apprendre que celui qui me conforte dans ma normalité.

La démocratie, c'est vivre avec des cons, s'engueuler avec eux, ne rien lâcher, ne jamais se taire, ne jamais les faire taire et ne jamais les tuer ou les chasser. La démocratie, c'est la guerre civile sans la guerre. Bref, c'est l'engueulade.

Nous sommes tous le con de quelqu'un...

La liberté d'expression est un cadeau de la philosophie. Affirmé comme principe directeur, la démocratie est un engagement politique au sens noble, en lien avec la vie de la cité. Philosophie et politique : deux termes que nos statuts récusent, alors qu'ils en forment le cœur. Une anomalie ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site